Il suffira d'un signe

Jean-Jacques Goldman